NETTALI.COM  – Cueilli chez lui à Keur Mbaye Fall dimanche après-midi par des éléments de la Brigade des affaires générales de la Division des investigations criminelles (Dic), le commissaire divisionnaire à la retraite Boubacar Sadio a été libéré dans la soirée. Mais il devra repasser lundi pour la suite de l’enquête.

Libre, mais… Ainsi se résume, pour le moment, le sort réservé au commissaire de police à la retraite Boubacar Sadio. Cueilli chez lui à Keur Mbaye Fall dimanche après-midi puis conduit dans les locaux de la Brigade des affaires générales de la Division des investigations criminelles (Dic), il a finalement été libéré. Une libération sur convocation. Puisque, d’après nos sources, il devra repasser ce lundi dans l’après-midi.

Pour l’heure, aucune information précise n’est donnée sur les motivations de son arrestation. Mais tout indique que ça a un rapport avec une lettre ouverte que l’ancien commissaire de police a récemment adressée au président de la République. Sous le titre “Le Sénégal est malade de la perversion des principes républicains et de la déliquescence morales de ses dirigeants“, il passe en revue tous les scandales, selon lui, du régime avec des mots jugés peu respectueux à l’endroit du chef de l’Etat. D’après son avocat Me Khoureychi Ba, le commissaire de police à la retraite a assumé tous ses propos