NETTALI. COM- Le Sénégal traîne les pieds dans le processus de basculement vers la Télévision numérique terrestre (Tnt). Le constat est de l’ancien directeur de la RTS, Matar Sylla, invité de l’émission le Jury du dimanche sur Iradio (90.3).

Le Sénégal avait pris de l’avance mais, actuellement, il s’est fait dépasser par beaucoup de pays africains. Donc, il faut absolument accélérer la cadence et régler définitivement cette question“, a soutenu M. Sylla.

A l’en croire, la Tnt n’est qu’un vecteur et, indique-t-il, le plus important c’est les contenus. “Il y a au moins 300 métiers de l’audiovisuel. C’est un boulevard d’opportunités qui s’ouvre aujourd’hui. Ce sont des enjeux qui me paraissent essentiels. Il faut absolument couvrir l’ensemble du territoire. Le paysage sénégalais est très bien couvert mais il y a une possibilité d’apporter une prévalue“, pense-t-il.