NETTALI.COM – Engagé dans la lutte pour la libération de Cheikh Yérim Seck, Reporter Sans Frontières (RSF ) a salué ce jeudi la mise en liberté du journaliste chroniqueur et exhorte à la révision du code de la presse.

RSF- inter se félicite de la remise en liberté du journaliste Cheikh Yérim Seck “, s’est réjoui l’ONG dans un tweet publié ce jour.

Se réjouissant de la libération de Cheikh Yérim Seck, RSF veut plus.

Les mesures privatives de liberté pour les délits de presse ne devraient plus exister au Sénégal. Le Code de la presse doit être révisé “, a martelé l’ONG.

Rappelons que le patron de Yerimpost a été arrêté pour diffusion présumée de fausses nouvelles dans l’affaire Batiplus avant d’être laissé libre ce mercredi sous contrôle judiciaire.