NETTALI.COM – L e Sénégal est, depuis quelque temps, dans l’attente du pic de l’épidémie du coronavirus, qui sera suivie d’une phase descendante. Une étude sur l’impact des mesures d’urgence et de prévention sur la propagation de la Covid 19, menée par Moussa Ba et Mamadou Diop, deux techniciens supérieurs de la statistique, montre que le Pic sera atteint dans la première moitié du mois de juillet 2020.

Par conséquent, indique le document, l’épidémie se prolongera jusque vers la fin du mois de décembre. Seule-ment, d’après les auteurs de la recherche, un renforcement des mesures prises pourrait retarder le pic jusqu’au mois de novembre. Ce qui risque d’occasionner, selon les Sieurs Ba et Diop, un nombre estimé à 71 049 cas positifs. “Dans cette configuration, la maladie sera complétement éradiquée entre Mars et Avril 2021, en revanche, la stratégie de l’immunité collective qui constitue une absence de ces mesures a montré l’ampleur des risques encourus dans ce contexte. En effet, celui-ci aurait précipité l’échéance du pic au mois d’Avril et l’épidémie prendrait fin au mois de juin 2020.

Cependant, un nombre très élevé de cas positif serait enregistré soit plus de 12 millions de personnes contaminées’’, lit-on dans la note.