NETTALI.COM  – Le quatorzième décès du coronavirus au Sénégal annoncé par le ministère de la Santé et de l’Action sociale installe une vive polémique à Touba. La famille du défunt, un grand dignitaire de Gouy Mbinde, dément formellement les informations données par les autorités.

Le Sénégal enregistre un quatorzième décès lié au Covid-19. Il s’agit d’un homme âgé de 85 ans habitant à Gouye Mbinde, décédé vendredi 8 mai à l’hôpital Matlaboul Fawzayn de Touba“, annonce un communiqué du ministère de la Santé et de l’Action sociale. L’homme de 85 ans dont parlent les autorités sanitaires est en fait Serigne Abdou Khadim Mbacké, khalife de la famille de Serigne Abdou Lahat Bara Mbacké de Gouye Mbinde. Le défunt est donc un petit-fils de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké ibn Khadim Rassoul.

Seulement, à Gouye Mbinde, un des plus grands quartiers de Touba ou vit la famille de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, on dément catégoriquement les informations données par le ministère de la Santé. Selon des membres de la famille, Serigne Abdou Khadim Mbacké, 85 ans, n’est pas mort du Covid-19. “Le khalife de la famille de Serigne Abdou Lahad Bara Mbacké est malade depuis une vingtaine d’années. Il souffrait de diabète. D’ailleurs, il était amputé des deux jambes“, précise la télévision en ligne Gouye Mbinde Tv.

A Touba, cette affaire suscite une grosse colère. Beaucoup ne comprennent pas que le test de coronavirus n’ait été fait qu’après le décès de Serigne Abdou Khadim Mbacké qui était pourtant hospitalisé à Matlaboul Fawzayni.