NETTALI.COM – Parce qu’ils ont violé les règles sur l’état d’urgence en célébrant en grande pompe un mariage «Vip», l’homme d’affaires Bara Guèye de la société «Clean Oil», sa 3e femme, le snappeur Niang Kharagne Lô, la jet-setteuse Adja Diallo et leurs autres co-prévenus comparaitront lundi prochain devant le juge des flagrants délits de Dakar.

Fin de détention pour le patron de la structure à l’enseigne «Clean Oil Sa», Bara Guèye, sa troisième et nouvelle épouse Seynabou Diène dite Zeina Diène et leurs sept acolytes. Déférés au parquet de Dakar, ce jeudi par la Section de recherches qui les arrêtés, à la suite de leur mariage célébré en grande pompe, ils ont été libérés.

Toutefois, ils ne sont pas encore sortis de l’auberge car, ils vont comparaitre lundi prochain devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour violation de l’état d’urgence.

Le couple ne sera pas seul.  Car, une bonne partie de leurs convives, notamment l’ex-mannequin Adja Diallo et le snappeur Niang Kharagne Lô, ainsi que, Marie Mané, maman de la mariée, le griot Alassane Mbaye et la chanteuse Khady Diouf seront également jugés.

Il  leur est reproché d’avoir violé les règles de l’état d’urgence en célébrant un mariage avec faste organisé dans une luxueuse résidence sise derrière le Supermarché à l’enseigne «Exclusive», sis sur la Voie de dégagement nord (Vdn).  Des photos et vidéos sont prises et partagées dans les réseaux sociaux. Des images qui ont permis aux gendarmes d’identifier certaines personnes ayant participé à cette cérémonie.

C’est ainsi que les prévenus ont été arrêtés. Déférés au parquet, ils ont bénéficié d’une liberté provisoire après leur inculpation.