NETTALI.COM  – Le ministère de la Santé et de l’Action sociale s’est lourdement trompé ce mercredi en faisant son point quotidien sur la pandémie du Covid-19. A la place des six cas communautaires annoncés, Thiès n’en compte que… deux.

Les autorités sanitaires semblent subir les effets de ces deux mois de lutte acharnée contre la propagation du Covid-19. Après Touba, elles viennent lourdement de se tromper sur les chiffres de la pandémie à Thiès. Lors d’un point quotidien sur l’évolution de la pandémie du Covid-19 ce mercredi, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a en effet annoncé que la capitale du rail a enregistré ces dernières heures six nouveaux cas de Covid-19 issus de la transmission communautaire. Ce qui ne correspond pas du tout à la réalité. Et ce sont les autorités sanitaires de Thiès qui le disent.

Se gardant de démentir le ministère, le médecin-chef de la région de Thiès précise qu’il s’agit plutôt de deux cas communautaires et de cinq cas contacts suivis par les services de santé. “Il s’agit d’un octogénaire de 85 ans qui réside dans la zone rurale de Tassette. Des prélèvements ont été faits mardi vers 1 heure du matin et les résultats sont revenus positifs. Il a été évacué au centre de traitement de Fann. Le deuxième cas communautaire est  un patient qui réside dans le quartier de Thialy“, détaille Dr Moustapha  Faye, médecin-chef du district sanitaire de Thiès.

En réalité, ce n’est pas la première fois que de telles erreurs sont notées. Il y a quelques jours, le ministère de la Santé s’était également trompé sur les chiffres de Touba, notamment en faisant une confusion avec les chiffres de la ville de Mbacké. A l’époque, le ministère de la Santé avait annoncé quatre cas communautaires à Touba alors qu’il n’y en avait que deux et un troisième dans la ville de Mbacké.