NETTALI.COM – En vue de leur désinfection par le service d’hygiène, les marchés de Touba et de Mbacké  seront fermés à partir de jeudi pour quelques jours.

“On a décidé de fermer les marchés de Touba et de Mbacké. On doit respecter les mesures prises par les autorités qui maîtrisent mieux que nous cette pandémie. Je pense que c’est pour notre bien à tous”, a déclaré à l’Agence de presse sénégalaise, Seyni Dieng, délégué du marché Ocass de Touba.

Cette décision est “avérée” selon le préfet du département de Mbacké, Makhtar Diop, qui envisage de publier un arrêté ce mercredi.

‘’On va le sortir demain (mercredi). Ce qui sera l’acte officiel de la décision de fermeture. Nous sommes en train de l’élaborer”, a-t-il indiqué.

Le préfet a présidé lundi une réunion pour discuter avec les délégués des commerçants des modalités de la fermeture des marchés de Touba dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus dans la cité religieuse.

Le gouverneur de la région de Diourbel (centre), Gorgui Mbaye, a annoncé lundi que les commerçants se sont mis d’accord avec les autorités administratives sur la fermeture du marché Ocass de Touba pour quelques jours, voire une semaine.

“Le préfet de Mbacké a convoqué les délégués du marché à une réunion. Et ils sont favorables à la mesure. On ne les a pas mis devant le fait accompli, et c’est une démarche conforme à ma philosophie’’, a expliqué Gorgui Mbaye.

Les commerçants et les autres usagers du marché doivent rester chez eux pendant la désinfection du marché, qu’ils regagneront lors de sa réouverture, selon M. Mbaye.

‘’Pour l’instant, tout dépend de l’évolution de la maladie. S’il y a un recul net, ce n’est pas la peine de restreindre la mobilité. Mais si nous constatons que les choses empirent, on va forcément se limiter aux commerces essentiels’’, a précisé le gouverneur.

Cinq nouveaux cas de coronavirus ont été recensés à Touba (centre), et les patients sont sous traitement à Darou Marnane, un quartier de la même ville, a appris l’APS mardi du médecin-chef de la région de Diourbel, Mamadou Dieng.

’’On a eu cinq contacts positifs qui sont actuellement suivis au niveau du centre de traitement de Darou Marnane. Ce sont les contacts des cas communautaires qui étaient suivis par nos services’’, a-t-il précisé.

Selon le médecin-chef de Diourbel, 41 cas de coronavirus ont été recensés dans les villes de Touba et Mbacké, depuis le 10 mars.

Vingt-six patients ont été déclarés guéris, deux autres ont été évacués au service des maladies infectieuses de Fann, à Dakar.

Depuis quelques jours, la pandémie connaît un regain dans la région de Diourbel, à Touba et Mbacké notamment, où sont apparus des cas de contamination par transmission communautaire.

Après les premiers cas de coronavirus diagnostiqués dans la région, il y a eu une accalmie, jusqu’au 10 avril.

Les autorités sont en train de mener des investigations pour déceler d’autres cas contacts, selon le docteur Mamadou Dieng.