NETTALI.COM – L’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (Aspa) a perpétué sa traditionnelle sortie d’avant ramadan.  Elle a annoncé le jour du début du mois béni de l’islam.

Selon un communiqué de cette organisation de la structure, le début du ramadan est prévu le samedi 25 courant. Marame Kairé et ses camarades sont formels sur l’apparition du croissant lunaire.

D’après les astronomes, la lune ne sera visible au Sénégal que le vendredi prochain. “Le vendredi 24 avril, la lune se couchera à 20 h 42, soit 1 heure 17 minutes après le soleil qui se couche à 19 h 25. Elle sera alors âgée de 1 jour et 17 heures et sa surface éclairée sera de 2,78 %. Elle sera facilement observable à l’œil nu partout à travers le Sénégal”, indique-t-on dans le communiqué parvenu à la rédaction.

Le texte précise également que les conditions particulières liées à la pandémie de la Covid-19 et des mesures de confinement (ou couvre-feu) en vigueur dans de nombreux pays à travers le monde, risquent d’affecter les traditionnelles séances groupées d’observation du croissant lunaire dans des endroits bien dégagés. Ceci, souligne-t-il, augmentera le risque de faux témoignages difficilement vérifiables. “Nous attirons également l’attention sur le fait que plusieurs pays prendront leur décision sur la base du calcul astronomique, en se référant à la date de conjonction et non sur une observation visuelle. Nous rappelons également qu’il faut toujours chercher le premier croissant à l’ouest, un peu à gauche au-dessus de là où le soleil se couche”.

Marame Kairé et ses camarades ont tenté de dissipé les craintes des musulmans sénégalais, en revenant sur les détails de la conjonction qui correspond au moment précis où la lune se trouve entre le soleil et la terre. Selon eux, cette période coïncidera au jeudi 23 avril à 2 h 26 mn GMT. Ce moment, poursuit-on dans le document, marque la fin d’un tour de la lune autour de la terre et le début d’un nouveau tour. Le jeudi 23 avril, la lune se couchera à 19 h54, avec 0,58 % de surface éclairée. Tenant compte de sa faible surface éclairée et de la proximité apparente avec le soleil au moment de son coucher, selon les astronomes, la lune ne sera pas observable à l’œil nu au Sénégal. La zone d’observation possible grâce aux instruments concernera une partie de l’ Amérique du Nord, centrale et du Sud.