NETTALI.COM – Pour faire face à la crise du Covid-19, l’industrie pharmaceutique sera relancée. Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott l’a annoncé à l’émission « Jury du dimanche » de I-Radio.

Selon le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, la santé est devenue un secteur stratégique de tous les pays du monde. A l’en croire, la crise du covid-19 a montré qu’il est extrêmement important pour chaque pays d’avoir une certaine souveraineté alimentaire, sanitaire et même pharmaceutique. Ainsi, dit-il, le Sénégal compte mettre l’accent sur ces trois secteurs. A ce propos, Amadou Hott qui était, l’invité du « Jury du dimanche » de iRadio, a annoncé que le président de la République a donné des instructions pour appuyer certaines entreprises dans le secteur de la pharmacie qui sont en difficultés.

Sur ces entrefaites, il dit avoir rencontré des acteurs de la pharmacie pour voir, au-delà des difficultés, quels sont les problèmes structurels que ce secteur a.  « On va mettre en place un plan pour que notre industrie pharmaceutique soit beaucoup plus dynamique. On a eu une discussion avancée avec certains acteurs. Nous avons promis de les appuyer. Les actionnaires de Médis Sénégal ont décidé de contribuer pour une partie du financement et l’autre partie sera financée par les banques », annonce le ministre Amadou Hott.

Et de poursuivre : « Nous allons suivre ce dossier de près pour relancer cette entreprise. En plus, nous allons travailler pour que les goulots d’étranglement qui affectent ce secteur puissent être levés ».