NETTALI.COM-  200 milliards de francs Cfa, c’est la rondelette somme que l’Etat du Sénégal a dégagée pour aider et soutenir les entreprises qui éprouvent des difficultés à payer les salaires de leurs employés en cette période de crise du Covid-19. La révélation est faite par le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, invité à l’émission Jury du dimanche sur Iradio.

Ce montant, précise, le ministre Amadou Hott, est logé dans les banques et toute entreprise en difficultés peut en demander un prêt. « J’invite toutes les entreprises qui sont dans des difficultés à se rapprocher de leurs banques dans les meilleurs délais. Nous avons eu une réunion importante avec les banques, nous allons certainement, dès la semaine prochaine, mettre en œuvre ces facilités. Mais d’ores et déjà, les banques sont ouvertes à faire des facilités. L’Etat arrondit 50% de ce prêt pour les PME dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 milliards de francs CFA. Et Pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 2 milliards, l’Etat va prendre 20% de ce risque », a déclaré le ministre Amadou Hott qui rassure que tout salarié au Sénégal sera payé à la fin du mois.

« C’est notre mission et c’est notre objectif. Avec le dispositif que nous avons prévu pour aider les entreprises, il y a un travail que les entreprises doivent faire aussi avec les banques. L’appui que nous avons aujourd’hui, c’est pour les entreprises qui fonctionnaient, qui payaient leurs salaires, qui avaient un chiffre d’affaires et qui, tout d’un coup, voient leurs chiffres d’affaires s’évaporer parce qu’il y a une crise qui n’était pas prévue. C’est notre devoir d’aider ces entreprises pour que le salarié qui n’est pas responsable aussi de cette crise ne soit pas dans des difficultés », a fait savoir le ministre indiquant que l’Etat a prévu d’accompagner toutes ces entreprises dans le moyen et le long terme pour la relance.