NETTALI.COM – La montée en puissance des cas communautaires commence à hanter le sommeil des populations surtout les Dakarois. Les 30 cas issus de la transmission communautaire enregistrés à ce jour sont localisés dans 21 communes du pays. La région de Dakar compte à elle seule 14 communes touchées.

La constance des cas communautaires constitue une équation à mille inconnues pour les autorités sanitaires dans leur lutte pour briser la chaîne de transmission de la pandémie de Covid-19 au Sénégal. Et la région de Dakar semble être le nouvel épicentre de la propagation du Covid-19.

En effet, sur les 21 communes qui ont enregistré des cas communautaires, la capitale sénégalaise en compte 14.
On peut citer Keur Massar, Diamniadio, Rufisque, Pikine, Thiaroye Gare, Yeumbeul Sud, Mbao, Medina, Gueule Tapée-Fass-Colobane, Plateau, Golf Sud, Wakhinane Nimzatt, Ndiareme Limamoulaye, Parcelles Assainies, Derklé-Dieuppeul et Mermoz.
Les zones qui ont aussi connu des cas issus de la transmission communautaire sont les régions de Louga, Saint-Louis, Touba, Thiès et le département de Mbour.

Une multiplication des cas communautaires qui préoccupe l’Etat du Sénégal. Ainsi, lors du point de la situation du jour du coronavirus, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a d’emblée laissé entendre qu’une ” nouvelle situation se présente dans notre riposte contre le Covid-19 “.
Aujourd’hui, chacun est menacé par l’accroissement des cas communautaires puisque que les cas importés sont maîtrisés”, ajoute-t-il.

Conscient que cette lutte est l’affaire de tous, Abdoulaye Diouf Sarr invite les chefs de famille, religieux, politiques et autres à s’impliquer davantage dans la lutte contre le Covid-19.
Avant de recommander le port du masque dans les marchés, les transports en commun et dans les lieux publics.