NETTALI.COM – Samedi, lors du lancement la campagne de distribution de l’aide alimentaire d’urgence, le président Macky Sall a tenu encore à rappeler à la population la nécessité de respecter les mesures édictées par les autorités sanitaires afin de se prémunir du coronavirus. Inquiet de la fréquence des cas communautaires dans les tests positifs à la Covid-19, le chef de l’Etat s’est montré ferme sur le respect des consignes et surtout la limitation des déplacements. Une menace à peine voilée quant à la possibilité d’aller vers le confinement ou la quarantaine des zones les plus touchées.

“Je salue mes compatriotes pour le respect des recommandations du Comité national de gestion des épidémies. De façon globale, nous constatons qu’on respecte, même s’il y a encore une situation qui nécessite une plus grande prise de conscience de nos concitoyens. Lorsqu’on voit l’évolution de la maladie dans le pays, on se rend compte que d’importants efforts ont été faits pour maîtriser la situation. Mais nous avons encore un gros risque. Ce sont les cas communautaires qui surgissent et pour lesquels nous n’avons pas de maitrise. Le danger est de cohabiter avec ces cas qui pourront contaminer à une échelle exponentielle les autres dans les différentes localités. C’est pourquoi je voudrais encore lancer un appel pour que les consignes de rester dans les domiciles soient respectés, avant de nous amener à prendre des mesures encore plus draconiennes qui, si la situation l’exige, seront mises en oeuvre. Pour ne pas en arriver là, il faut que nous respections les recommandations. Quand on n’a pas une action urgente ou un travail essentiel à faire, il faut rester à la maison.
C’est une forte recommandation’’, a insisté le chef de l’Etat. qui n’a pas manqué d’ajouter ; “en plus, il faut respecter le couvre-feu. Je demande aux autorités
 d’être extrêmement rigoureuses sur les conditions de déplacement dans les zones et localités où la maladie se développe. C’est pour le bien de tout le monde. C’est pourquoi j’ai interdit la fréquentation des plages et de tous les lieux publics.