NETTALI. COM- Les écoles privées ont trop souffert des mesures de confinement dictées par la propagation regrettable du Covid-19. Toutefois, le gouvernement leur promet un soutien, moyennant le respect de certaines conditions.

Devant le Jury du dimanche, le ministre de l’Education nationale a été interpellé sur la situation des écoles privées qui, en cette période de pandémie du Covid-19, sont confrontées à d’énormes difficultés. Mamadou Talla a révélé que beaucoup de ces écoles sont en train de le saisir pour expliquer leurs difficultés liées au salaire, au loyer, à l’électricité entre autres.

Il rassure que toutes ces requêtes seront transmises au président de la République qui a pris des mesures pour aider les entreprises privées. Mieux, le ministre rassure que ces écoles, considérées comme des entreprises privées, seront accompagnées. Toutefois, avertit le ministre, il faut qu’elles remplissent toutes les conditions. “On va transmettre l’ensemble de leurs demandes et certainement elles seront accompagnées mais à condition de respecter l’ensemble des conditions “, a expliqué le ministre.

Lequel rappelle que sur les 3 millions 500 élèves dont le sort interpelle  l’Éducation nationale dans le cadre de l’Enseignement supérieur, les 1,5 millions sont formés par les écoles privées. Mais, signale-t-il , “dans ces établissements privés, il y a des écoles reconnues, des écoles autorisées et d’autres écoles.”

Alors, pour ce qui est des écoles reconnues, elles sont à peu près au nombre de 494. “Il y a plus de 2800 écoles autorisées au niveau de l’Éducation nationale. Mais l’Etat met chaque année, 1 milliard 290 millions en termes de subvention à ces écoles”, relève M. Talla.