NETTALI.COM – Demba Ba, Samuel Eto’o ou encore Didier Drogba, sont dans une colère noire. La faute à ces deux médecins qui, sur le plateau de LCI, ont proposé de faire des études sur des Africains. 

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Celle de la conversation entre deux Professeurs de médecine sur la chaîne ‘LCI’, qui s’interrogeaient sur la potentielle efficacité du vaccin BCG contre le coronavirus et l’intérêt d’effectuer des tests en Afrique, tout comme le SIDA.

A la vue de cette image, certaines stars du football africain comme le Sénégalais Demba Ba, le Camerounais Samuel Eto’o et l’Ivorien Didier Drogba n’ont pas pu contenir leur colère? Aussi, ont ils tous vivement réagi.

Dans cette conversation, on peut entendre le Pr Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin (Paris), dire : ” Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida où chez les prostituées, on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas“.

Et le Pr Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm de réagir : ” Vous avez raison. On est en train de réfléchir en parallèle sur une étude en Afrique pour faire ce même type d’approche avec le BCG. Il y a un appel d’offres qui est sorti ou qu’on va sortir. On va sérieusement réfléchir à ça. Ça n’empêche pas qu’en parallèle, on puisse réfléchir à une étude en Europe et en Australie“.

Des échanges qui ont provoqué naturellement l’ire de nombreux africains sur les réseaux sociaux, parmi lesquels Demba Ba, Samuel Eto’o et Didier Drogba.

Le Sénégalais a partagé la vidéo avec un commentaire : ” Bienvenue en occident, la où le blanc se croit tellement supérieur que racisme et débilité deviennent banalité. TIME TO RISE“.

Pour sa part, l’ancien international camerounais a violemment réagi à ces propos sur sa page Facebook avec des propos plus choquants.

Fils de P… Vous n’êtes que de la merde, n’est-ce pas l’Afrique est votre terrain de jeu“, a-t-il commenté.

Tout comme ses frères africains, Didier Drogba n’a pas mis de gants pour exprimer son amertume.

Il est inconcevable que nous continuons à accepter ceci. L’Afrique n’est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants ! Aidez-nous à sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier, au lieu de nous envisager comme cobayes. C’est aberrant ! Les dirigeants africains ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables “, a twitté l’ancien joueur de Chelsea et de la Côte d’Ivoire.

Ces propos s’ajoutent à ceux du Secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres. Jeudi dernier, au micro de RFI et France 24, qui prédisait des millions de morts en Afrique, si rien n’était fait contre la pandémie du coronavirus.

A ce rythme, certains n’ont-ils pas raison de penser à un complot qui se tramerait contre l’Afrique?

L’Inserm, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale en France, a réagi sur Twitter face à cette polémique. Pour l’autorité, il s’agit ici d’une “mauvaise interprétation” des propos. Confirmant qu’une réflexion est bien en cours concernant un possible déploiement en Afrique, l’Inserm assure que cela “se ferait en parallèle” des essais réalisés en Europe.