NETTALI.COM  – Face au combat contre le Covid-19 qui demande beaucoup de moyens, le président de la République avait souhaité l’annulation de la dette de l’Afrique. Eh bien, à défaut d’annulation, la Banque mondiale et le Fmi acceptent une suspension.

L’Afrique, à l’image du reste du monde, est gravement atteinte par la pandémie du Covid-19 qui va durablement impacter son économie“, a écrit, mercredi sur Twitter, le président de la République. Avant d’ajouter : “Je demande à nos partenaires bilatéraux et multilatéraux d’accompagner la résilience du continent africain en annulant sa dette.”

Eh bien, tout semble indiquer que l’appel du Président Macky Sall n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, à défaut d’une annulation comme le souhaite le chef de l’Etat pour contrer la propagation du coronavirus, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international proposent une suspension des remboursements. Les deux institutions ont demandé à tous les créanciers bilatéraux officiels de suspendre les remboursements de dettes réclamés au pays pauvres qui sollicitent un délai de grâce.