NETTALI.COM  – La lutte contre la propagation du coronavirus prend une nouvelle tournure. Après avoir suspendu les vols en provenance des pays à risque, le Sénégal franchit un nouveau pas en fermant totalement ses frontières aériennes.

Lundi dernier, le gouvernement du Sénégal annonçait la suspension pour un mois de tous les vols en provenance des pays à risque. Le ministre du Tourisme et des Transports aériens avait cité des pays comme l’Italie, la France, l’Espagne, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, le Portugal… Eh bien, un nouveau pas est franchi ce jeudi 19 mars.

Le gouvernement a en effet pris la décision de suspendre l’exploitation des tous les vols en provenance ou à destination des aéroports du Sénégal. Autrement dit, tout sera fermé.

Seule exception : les vols domestiques, notamment entre l’aéroport international Blaise Diagne et celui de Ziguinchor. Les vols cargos, les évacuations sanitaires et les vols spéciaux bénéficient également de la même dérogation. A l’aéroport de Diass, les travailleurs ont déjà reçu l’information et la mesure devrait prendre effet ce vendredi à partir de 23 heures 59.

Cette annonce fait grandir l’inquiétude du côté des travailleurs de l’aéroport. Ils craignent d’aller en chômage technique dans les prochains jours. Ils regrettent de ne recevoir aucune information de la part de leurs employeurs.