NETTALI. COM-  L’ex-député, Seydina Fall dit Boughazelli, ne fera pas face au Doyen des juges d’instruction aujourd’hui. Son audition au fond, programmée ce  13 mars 2020, a été renvoyée.

Les auditions au fond dans le dossier Seydina Fall alias Boughazelli, en détention préventive depuis novembre dernier pour faux monnayage, n’ont pas encore démarré. Programmées pour cette semaine, elles ont été reportées.

Ainsi, l’ex-parlementaire ne sera pas entendu aujourd’hui. Ces co-inculpés ne l’ont pas été non plus hier, jeudi.

Bougazelli et Cie ont été placés sous mandat de dépôt depuis novembre dernier pour les faits d’association de malfaiteurs,  tentative de corruption et trafic de faux billets.

Le responsable de l’Alliance pour la République (APR/Yakaar, parti au pouvoir) dans le département de Guédiawaye, a été arrêté une première fois, le 14 novembre à la station essence de Ngor par des éléments de la gendarmerie qui lui ont tendu un piège. Il a, cependant, été libéré le même jour, sur convocation le lendemain. Mais il ne s’était pas présenté devant les enquêteurs comme convenu. Ce n’est qu’après deux faux bonds faits aux pandores qu’il s’était finalement résolu à déferrer à la convocation des gendarmes.