NETTALI. COM – L’ancien promoteur de lutte Abdoul Aziz Ndiaye a encore des démêlés avec la justice. Il est assigné devant le Tribunal de commerce pour la somme de 4 millions de francs Cfa par un certain Ibrahima Niasse.

Abdoul Aziz Ndiaye est traîné devant le juge du Tribunal de commerce pour un recouvrement de près de 4 millions de francs Cfa constituant des pénalités de retard.

Dans cette affaire, rapporte Les Echos, Ibrahima Niasse poursuit précisément la société Aziz Business Compagnie dite Abc Suarl appartenant à l’ancien promoteur de lutte.

Cette procédure ne date pas d’aujourd’hui. Elle a débuté devant le juge du fond et un protocole avait été signé entre les deux parties et homologué devant ledit juge.

Dans ce protocole, Aziz Ndiaye devait payer chaque mois environ une dizaine de millions de francs Cfa. Seulement, il a raté deux mensualités. Ainsi, un commandement à payer lui a été servi pour l’obliger à régulariser, c’est-à-dire à payer les deux mois. Rien n’y fait.

De guerre lasse, Ibrahima Niasse a saisi le juge du tribunal du commerce pour se faire payer les pénalités.

Cette affaire, il faut le rappeler, intervient quelques temps après le dossier correctionnel portant sur du riz détourné. Une affaire au bout de laquelle Aziz Ndiaye est sortie blanchi sur décision du juge qui l’a relaxé.