NETTALI.COM  – L’épidémie de coronavirus qui frappe plusieurs pays du monde n’épargne pas le Sénégal. Après les quatre cas confirmés, le chef de l’Etat veut plus de rigueur dans la riposte. Ce qui passe par “une surveillance rigoureuse et permanente des frontières”.

Le coronavirus était ce mercredi le sujet central des discussions à la réunion du Conseil des ministres. Après avoir annoncé la réduction “au strict minimum” des missions des agents publics à l’étranger, Macky Sall a aussi demandé à ses ministres de ne pas effectuer de missions en dehors du pays. Mais le chef de l’Etat ne s’est arrêté à ces mesures. Il veut également filtrer les entrées sur le territoire national.

D’après le communiqué du Conseil des ministres, le chef de l’Etat a insisté sur “l’impératif d’une surveillance rigoureuse, permanente et efficiente de nos frontières”. Macky Sall a, en outre, souligné “la nécessité de faire fonctionner le dispositif de riposte 24h/24, au regard du niveau de menace très élevé”.

Par ailleurs, le Conseil des ministres a validé le Plan national de riposte contre l’épidémie à Covid-19 avec la mise en place immédiate de ressources financières supplémentaires d’un montant de 1.440.584.650 francs Cfa.