NETTALI.COM  – Pas de troisième mandat en Côte d’Ivoire. Alassane Ouattara a annoncé ce jeudi qu’il se retire de la course à la présidentielle prévue en octobre 2020.

La réunion était très attendue et l’annonce a surpris plus d’un. En Côte d’Ivoire, le Président Alassane Ouattara avait convoqué le congrès à Yamoussoukro pour un discours très attendu sur la révision constitutionnelle. Et le chef de l’Etat ivoirien ne s’est raté. Il en a profité pour clore définitivement le débat sur sa probable candidature à la présidentielle prévue en octobre 2020.

“J’ai décidé de ne pas briguer un troisième mandat”, a dit Alassane Ouattara. Et le président de la Côte d’Ivoire d’expliquer : “Durant les deux mandats que vous m’avez confié à la tête de ce merveilleux pays, j’ai toujours accordé une importance toute particulière au respect de mes engagements.  En conséquence, je voudrais vous annoncer solennellement que j’ai décidé ne pas être candidat à la présidentielle de 2020. J’ai décidé de transmettre le pouvoir à la jeune génération.” Une déclaration accueillie par un tonnerre d’applaudissements.

Ce discours de Ouattara va certainement soulager le peuple ivoirien. Celui-ci craignait de revivre les mêmes travers que sous le régime de Laurant Gbagbo si jamais Ouattara briguait un troisième mandat. L’homme fort d’Abidjan, lui-même, avait entretenu le flou autour de ses intentions. Un flou qu’il vient de lever avec cette déclaration solennelle.

Le président ivoirien était, avec Macky Sall du Sénégal et Alpha Condé de la Guinée, l’un des chefs d’État africains les plus surveillés sur la question du troisième mandat.