NETTALI.COM – En Guinée-Bissau, les militaires fidèles à Umaro Sissoco Embalo ont occupé dimanche matin le bâtiment de l’Assemblée nationale populaire, a annoncé Aristides Gomes, Premier ministre limogé par M. Embalo sur son compte Facebook.

“Les militaires sous les ordres d’Umaro Sissoco Embalo ont envahi le Parlement”, a souligné M. Gomes.

De son côté, M. Embalo a confirmé l’existence d’une action militaire sur son compte Twitter, faisant référence au fait que “les soldats de la Guinée-Bissau avaient occupé et sécurisé les ministères” et que Cipriano Gassama, président du Parlement, “s’était réfugié au siège des Nations Unies à Bissau”.

Umaro Sissoco Embalo a été donné vainqueur par la commission électorale à l’issue des élections présidentielles en décembre dernier. Il s’est fait investir jeudi sans la validation des résultats de l’élection présidentielle par la Cour suprême de justice.

La Guinée-Bissau connaît une impasse politique depuis le deuxième tour des élections présidentielles en décembre, aggravée ces derniers jours par la coexistence de deux chefs d’Etat et de deux Premiers ministres.

 

Avec Xinhua