NETTALI.COM – Initialement prévu à partir de ce mercredi, le blocage des véhicules sénégalais à la frontière gambienne par les transporteurs du pays de Adama Barrow a été suspendu. Les Gambiens veulent donner une chance aux négociations.

Les transporteurs gambiens avaient menacé de bloquer les véhicules en provenance du Sénégal à partir de ce mercredi. Cependant, ils sont revenus sur leur décision pour donner une chance aux négociations. Il faut dire que des tractations ont été menées, hier, jusque tard dans la soirée au terminal des ferries de Banjul.

Après cette rencontre, Omar Ceesay, président du Syndicat des transporteurs gambiens, a annoncé la bonne nouvelle. ” Au terme de plusieurs heures de tractations avec l’Etat gambien, nous avons finalement accepté de suspendre jusqu’à nouvel ordre notre décision d’intercepter tout véhicule commercial en provenance du Sénégal. Par cette décision, nous entendons donner une chance aux négociations entre les deux pays. On nous a notifié qu’une importante délégation du gouvernement gambien est en route pour Dakar, ce mercredi, pour rencontrer les autorités sénégalaises. Cela veut dire que l’affaire est prise très au sérieux par notre gouvernement“, a-t-il dit à nos confrères de Iradio.

Avant de poursuivre : ” les négociations ont été âpres pour surseoir à la mesure que nous avions prise, il y a quarante heures. Nous attendons l’issue de cette visite pour annoncer la marche à suivre. Nous profitons de l’opportunité pour nous excuser auprès de l’opinion pour tout tort ou désagrément causé par cette mesure radicale. Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous sommes passés à la vitesse supérieure. Nous avions exploré plusieurs pistes pour éviter l’escalade sans succès. Nous voulons être respectés et traités d’égal à égal avec nos collègues sénégalais. Au gouvernement gambien qui entame des pourparlers avec son homologue sénégalais, nous vous avons à l’œil. Aucune partie ne doit être lésée. Encore une fois, nous ne sommes contre personne, nous défendons juste nos intérêts légitimes“.