NETTALI.COM  – Du nouveau dans l’affaire du talibé mort à  Louga dans des conditions mystérieuses. Alors que les résultats de l’autopsie sont attendus ce mercredi, la police a placé en garde-à-vue un enseignant du daara où étudiait le jeune talibé.

L’affaire fait grand bruit dans la ville de Louga. Un jeune pensionnaire d’un daara du quartier Thiokhna est mort lundi alors que sa famille ne lui reconnaissait aucune maladie.  Pis, la victime, Abiboulaye Camara, aurait déclaré, sur son lit d’hôpital, avoir été battu par son maître. D’où l’autopsie ordonnée par le procureur de Louga. D’ailleurs, les résultats sont attendus ce mercredi.

En attendant, la police de Louga a placé en garde-à-vue un enseignant du daara. Mais selon nos sources, il ne s’agit pas d’une arrestation. C’est le suspect, accompagné de sa famille, qui s’est rendu de lui-même au commissariat situé sur l’avenue de la gare. Une manière de mettre un terme aux nombreuses supputations le visant. Cependant, seuls les résultats de l’autopsie permettront d’en savoir davantage.