NETTALI.COM – Invité de l’émission “Jury du Dimanche”, Abdou Mbow s’est prononcé sur les rapport de la Cour des comptes qui, on le rappelle, a épinglé certains membres de leur camp. Selon le porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République et député à l’Assemblée nationale, les personnes épinglées par lesdits rapports doivent être sanctionnées.

Porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République (APR) et non moins membre de la commission de discipline du parti au pouvoir, Abdou Mbow se prononce sur les rapports de la Cour des comptes. C’est pour dire que les personnalités épinglées par les corps de contrôle de l’Etat doivent être sanctionnées. En effet, il est du camp de ceux qui pensent que tous ceux ce qui ont eu des manquements par rapport à la gestion des charges publiques doivent être sanctionnés. “Ça, c’est ma conviction. Parce qu’on ne peut pas, aujourd’hui, avec les privilèges qu’on a, être responsabilisés par les populations, et avoir certains manquements graves, à la tête des Institutions“, a-t-il dit lors de l’émission Jury du dimanche face à Mamadou Ibra Kane.

A la question de savoir si réellement les présumés auteurs seront sanctionnés d’autant plus que le chef de l’Etat a annoncé avoir mis le coude sur certains dossiers, il a rétorqué que le Président a annoncé une commission. A cet égard, il souligne que son mentor est intéressé par la bonne gestion. “Quand il parlait de la gestion sobre et vertueuse, c’est une conviction chez lui, et certainement, ceux qui sont épinglés par les rapports de l’Inspection générale d’État ou autres, seront sanctionnés. Ce qui est clair, c’est qu’il ne protégera personne“, prend-il date.

Poursuivant son analyse, le parlementaire ajoute : “ma conviction, c’est qu’eux-mêmes ne devraient pas attendre d’être sanctionnés. Ils doivent tirer les conséquences de ces rapports. Quand on est à la tête d’une Institution et qu’on fait des manquements graves on ne doit pas attendre la sanction du président de la République on doit prendre ses responsabilités et dire voilà ce que j’ai fait et je prends la responsabilité de rendre le tablier“.