NETTALI.COM – Lourdement sanctionné par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, Manchester City a été exclu des Coupes d’Europe pour les deux prochaines saisons. Selon des médias britanniques, la Ligue anglaise de football pourrait alourdir la peine des Sky Blues.

Un malheur n’arrive jamais seul, dit-on. Et Manchester City risque de ne pas échapper à cet adage.

Exclu pour deux ans de toutes compétitions européennes par l’UEFA et condamné à une amende de 30 millions d’euros (20 milliards FCFA), Manchester City est au bord du gouffre.
Selon la presse anglaise, le club mancunien peut aussi s’attendre à des sanctions en Angleterre.
En effet, le règlement du championnat anglais impose aux clubs de fournir des informations véridiques sur leurs comptes, qui doivent correspondre à celles fournies à l’UEFA.
Puni par l’instance européenne pour avoir communiqué de faux chiffres afin de gonfler ses recettes liées au sponsoring, Manchester City est donc aussi menacé sur le plan national.

Ainsi, la Premier League réfléchit à des sanctions, informe The Independent qui cite des “sources haut placées”.

Un retrait de points en championnat est évoqué, ajoute la même source.
Cette sanction est même jugée “très probable” par le média britannique. Un récent changement de règlement offre aussi la possibilité à la Ligue anglaise de rétrograder le club en quatrième division pour ce type d’infraction, poursuit The Independant.

Pis, les Citizens pourraient être déchus du titre de champion d’Angleterre remporté en 2014 en cas de retrait de points rétroactivement puisque cette saison tombe pendant la période 2012-2016 durant laquelle l’UEFA estime que Manchester City a fraudé, renseigne le Daily Mail.

A noter que le double champion d’Angleterre en titre a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).