NETTALI.COM – La ville de Fatick est méconnaissable ce lundi. Les jeunes y ont vivement protesté après que le  conducteur de motos Jakarta, Lamine Keïta,  interpellé lors d’une opération de sécurisation, a été battu à mort.

Les manifestants accusent les éléments du commissariat de police de la localité, mais ces derniers démentent être à l’origine de ce meurtre.

Pour l’heure, la famille demande au procureur de la République d’ouvrir une enquête.

Nous y reviendrons…