NETTALI.COM – Les locaux du quotidien « Les Echos » ont été attaqués et saccagés ce lundi par des individus supposés appartenir au mouvement des Moustarchidine wal Moustarchidates. Cela, suite à la publication, par ledit quotidien, d’un article qui informait de la contamination de Serigne Moustapha Sy par la Covid-19.

Des ordinateurs jetés à même le sol, un bureau mis sens dessus-dessous,  du mobilier endommagé, les visiteurs ont déversé leur colère dans les locaux du quotidien “Les Echos” complètement vandalisés.

Le patron de ce journal, Cheikhou Oumar Ndao, a déposé une plainte contre X à la Section de recherches de la gendarmerie. L’on soupçonne des membres du mouvement des Moustarchidine wal Moustarchidate d’être les auteurs de ces faits survenus suite à la publication, par ledit journal, d’une information selon laquelle Serigne Moustapha Sy est atteint de coronavirus.

Le Forum civil est  vite monté au créneau pour dénoncer cet acte. « Le Forum Civil condamne sans réserve l’acte de vandalisme dont le journal LesEchos est victime. Le Forum Civil témoigne sa solidarité indéfectible aux travailleurs du journal et à la presse dans toutes ses composantes. Le Forum Civil appelle les citoyens à la sérénité et au respect des lois et règles de la République », indique-t-il dans un communiqué.

Birahim Seck et ses camarades exhortent la justice à ouvrir une enquête pour situer les responsabilités et demande au Gouvernement d’assumer et d’exercer pleinement sa mission régalienne de protection des personnes et des biens afin de garantir la stabilité sociale.

De son côté, Seydi Gassama d’Amnesty a réagi en ces termes : « Nous condamnons fermement l’attaque perpétrée ce jour contre les locaux du journal Les Echos. Nous encourageons les responsables du journal à porter plainte afin qu’une enquête soit diligentée pour retrouver les auteurs de cet acte délictueux et les traduire en justice. »