NETTALI.COM –  Ce samedi, on a assisté à une confrontation à distance entre le ministre Cheikh Oumar Hann et le journaliste Pape Alé Niang, auteur d’un livre à charge sur la gestion du COUD.

L’ancien directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) réagit au livre de Pape Alé Niang intitulé  “Scandale au cœur de la République : le dossier Coud”.

En clair, l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, en marge d’une activité citoyenne dans son fief de Ndioum, n’a pas cherché midi à quatorze heures pour charger l’ancienne  patronne de l’OFNAC, Mme Nafi Ngom Keïta. 
“Le livre n’est pas écrit par Pape Alé, c’est  Nafi Ngom qui l’a écrit”, accuse  Cheikh Oumar Hanne. Ce dernier croit savoir que l’Inspectrice générale d’Etat veut faire de lui  “le symbole de la mal-gouvernance “.

“Les preuves mises à nu dans le livre, seule Nafi Ngom Keïta les détient dans le cadre de l’enquête sur le rapport de la gestion du Coud”, se laisse –t-il convaincre encore.

“Mais, il est arrivé un moment où il faut que chacun des Sénégalais puisse faire la différence et que la justice s’en mêle. Je vois que leur vœu c’est que je puisse répondre de mes actes, mais ce sera l’occasion pour eux aussi de répondre de leur acte de chantage”, a-t-il menacé ; non sans promettre d’apporter les preuves qui pourraient établir son innocence.