NETTALI.COM – Nommé récemment directeur général de la Douane, Abdourahmane Dièye a été officiellement intronisé ce jeudi. Le nouveau patron des douaniers a profité de la cérémonie de passation de service pour décliner ses ambitions.

” Nous avons accompli des résultats fort appréciables. Pour la première fois, nous allons franchir en liquidation, la barre de 1000 milliards de francs, car plus de 850 milliards seront recouvrés”, a annoncé le directeur général sortant.

Certes, Oumar Diallo a mis la barre très haut mais son successeur compte le relever le défi.
Abdourahmane Dièye invite ainsi ses collaborateurs à travailler en synergie afin de permettre à la Douane sénégalaise d’atteindre le taux de pression fiscal de 20 % à l’horizon 2023, conformément aux traités de convergences de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Nous devons poursuivre les concertations avec les secteurs informels dans le cadre d’un dialogue franc et sincère où l’intérêt du Sénégal sera placé au-dessus de tout“, invite le nouveau DG des douanes.

Par ailleurs, la sécurité des opérations douanières pour une bonne consolidation des acquis demeure l’autre défi à relever pour le Colonel Abdourahmane Dièye.

” Il nous revient, entre autres priorités, de consolider les acquis en matière de sécurisation des produits porteurs de recette, d’élaborer et de mettre en œuvre les réformes et stratégies idoines pour contrer les menaces sécuritaires multiformes qui ne peuvent plus être ignorées, surtout dans notre contexte sous régional et ce en parfaite intelligence avec toutes les forces de défenses et de sécurité “, dit-il.

Venu prendre part à la cérémonie de passation de servi, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo a insisté sur l’importance de mettre en œuvre la dynamique de performance de l’administration des douanes, au bénéfice exclusif des populations sénégalaises.