NETTALI. COM – Cinq individus ont été arrêtés par la police suite à l’assassinat d’une fille âgée seulement de 2 ans. L’un des mis en cause, soumis au feu roulant des questions par les enquêteurs, a fait des révélations explosives.

La thèse du sacrifice avoué par l’un des suspects

Une source policière a renseigné que les présumés bourreaux de la petite Ndiaya Gueye ont été arrêtés. Cette petite fille a été découverte, vendredi dernier, égorgée puis enterrée dans un bâtiment en construction non loin de son domicile familial au quartier Liberté 2 de Mbour.

Parmi les suspects appréhendés, l’un d’ eux a fait des révélations fracassantes. Il a confessé faire partie du groupe qui a attenté à la vie de la petite Ndiaya.

Poursuivant, il a indiqué que l’un des bourreaux de la fillette a extirpé un organe du corps de celle qui venait d’être égorgée. Seulement, il s’est empressé de souligner qu’il ne saurait dire avec exactitude la nature de cet organe.

D’après l’Obs, « cette amputation d’organe », serait liée à un sacrifice humain de la part des auteurs de ce crime dans le seul but de faire sortir de prison le vieux Thialé, condamné à 3 ans ferme. Le fils de ce dernier fait partie des présumés meurtriers arrêtés.