NETTALI.COM – L’ancien ministre de la jeunesse de l’ex président Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé a été condamné à une lourde peine par la justice ivoirienne, pour des faits sur lesquels la Cour pénale internationale a déjà tranché.

Charles Blé Goudé, poursuivi par la justice ivoirienne pour actes de torture, homicides volontaires et viol a été condamné à 20 ans de prison par contumace.

Selon notre source, la Bbc, il a également été condamné à 10 ans de privation de ses droits et à 200 millions de FCFA de dommages-intérêts à verser aux parents des victimes.

Des faits pour lesquels il a été condamné remontent à 2010-2011, alors que la Côte d’Ivoire traversait une crise post-électorale qui a causé la mort de plus de 3 000 personnes.

Les avocats de Blé Goudé, leader du COJEP (le Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes), ont boycotté le procès. Ils estiment que les faits reprochés à leur client ont déjà été jugés par la Cour pénale internationale .

La condamnation du leader de la Galaxie Patriotique, intervient quelques jours seulement après le mandat d’arrêt lancé par les autorités ivoiriennes contre Guillaume Soro ancien président du parlement ivoirien et candidat déclaré à la présidentielle de 2020.

Le procureur de la République d’Abidjan, Richard Adou, a annoncé à la télévision publique que l’ex-président de l’Assemblée nationale (2012-2019) et ancien premier ministre (2007-2012) est accusé de «tentative d’atteinte à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national».

Blé Goudé et Guillaume Soro ont été chacun leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) dans les années 90. Lors de la crise post-électorale Charles Blé Goudé était l’un des soutiens les plus actifs de l’ancien président Gbagbo avec qui il a été détenu à la Haye. Guillaume Soro était celui du président Ouattara.

Les deux anciens camarades se sont retrouvés le dimanche 24 novembre dernier à la Haye et ont déclaré qu’ils étaient prêts à travailler ensemble pour le bien de la Côte d’Ivoire.