NETTALI.COM – Le conseil des ministres de l’UEMOA s’est réuni en session extraordinaire le 27 décembre 2019, dans les locaux de l’Agence Principale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire, sous la présence de monsieur Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des finances de la République du Bénin, son président en exercice.

Ont également pris part à la rencontre Monsieur Abdallah Boureima, président de la Commission de l’UEMOA, monsieur Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la BCEAO, monsieur Christian Odevelande, président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et monsieur Mamadou Ndiaye, président du Conseil régional de l’Epargne publique et des marchés financiers (CREPMEF).

Les ministre ont pris note du profond réaménagement des accords de coopération monétaire entre les États de l’Union et la France, annoncé le 21 décembre par le président Alassane Ouattara, au nom de ses pairs et le président de la République française,  Emmanuel Macron.

“Cette réforme a pour objectif de préparer les économies à l’avènement de l’ECO, monnaie unique de la CEDEAO” rappelle le communiqué.

Pour rappel, les principaux éléments de la réforme sont : le changement du nom de la monnaie de CFA en ECO, lorsque les pays de l’UEMOA intégreront la nouvelle zone ECO de la CEDEAO ; l’arrêt de la centralisation des réserves de change au Trésor français, la fermeture du compte d’opérations et de transferts dans les comptes de la BCEAO des ressources disponibles dans le compte.
– le retrait des représentants français des organes de décisions et de gestion de l’Union ( conseil d’administration et de comité de politique monétaire de la BCEAO, commission bancaire)
– le maintien du taux de change fixe par rapport à l’Euro ( qui assure la parité actuelle)
– la garantie de convertibilité illimitée de la monnaie par la France.

Les ministres, se félicitant des avancées historiques, ont adopté une stratégie de communication en vue de permettre une information complète et appropriée des opérateurs économiques ainsi que des populations de l’Union.

Les ministres très touchés par l’accueil chaleureux et fraternel qui leur a été réservé durant leur séjour à Abidjan, expriment à son excellence, monsieur Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire au gouverneur ainsi qu’au peuple ivorien, leur sincère et profonde gratitude.