NETTALI.COM – Les slogans chers au président Macky Sall, à savoir ” la patrie avant le parti” ou encore “la gouvernance sobre et vertueuse”, ne reflètent pas la réalité. C’est du moins l’avis de Momar Diongue exprimé à l’émission Objection de ce dimanche.

Les graves révélations de Yakham Mbaye sur les privilèges qu’aurait reçus Moustapha Cissé Lô (…), ainsi que le détournement de 600 millions imputé à Moustapha Diakhaté de la part de Me Djibril War, sont la preuve que la patrie avant le parti ou la gouvernance sobre et vertueuse ne sont que des slogans creux“, a déploré Momar Diongue.

Selon l’invité de l’émission Objection de ce dimanche ” les Sénégalais doivent tirer les conséquences en sachant que la gouvernance sobre et vertueuse qu’on leur a vendue ce n’est que du pipeau”. “Il est tant que les Sénégalais se montrent conséquents vis-à-vis de ceux qui les dirigent et qu’ils sachent les sanctionner au moment opportun“, exhorte-t-il.

Interpellé sur la guéguerre entre les responsables de l’Apr sur fond de déballages et d’injures Momar Diongue parle de foire d’empoigne. ” Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer, mais il y a actuellement deux foires qui battent leur plein au Sénégal. La première qui est très utile au pays et à son économie, c’est la foire internationale de Dakar (Fidak); mais qui est malheureusement éclipsée par la seconde qui est inutile, indigne et dangereuse pour le pays et pour la stabilité de ses institutions, c’est la foire d’empoigne à laquelle se livrent les responsables de l’Apr “, indique-t-il.