NETTALI.COM – L’institut Diambars a signé ce week-end un accord de partenariat avec l’Olympique de Marseille (élite française), 16 ans après le lancement de ses activités, a appris l’APS.

La structure basée à Saly Portudal et fondée par l’homme d’affaires Saër Seck et les anciens joueurs, Bernard Lama et Jimmy Adjovi-Bocco, a signé avec le seul club français vainqueur de la Ligue des champions en 1993, un partenariat après deux ans de négociations.

’’Les négociations ont été longues et on a mis du temps à trouver un accord sur certains points’’, a expliqué le président Saer Seck dans un entretien avec l’APS.

’’Et aussi ça peut s’expliquer par le fait qu’elles n’ont pas été tenues en flux tendu mais en fonction de nos agendas respectifs’’, a souligné le président des Diambars de Saly.

Une délégation de l’OM conduite par son président Jacques Henri Eyraud avait visité les installations de Diambars en juin 2017 et s’était ensuite rendue en Côte d’Ivoire dans le cadre d’une nouvelle politique de partenariat.

Cette période correspond au moment où l’OM a fini de mettre en place sa vision sur le continent appelée ‘’OM Africa’’, a ajouté le président de Diambars, indiquant que l’OM est le premier club à avoir entrepris de telles démarches.

’’Aucun club n’avait auparavant fait ce genre de démarche’’, a précisé Saer Seck soulignant que l’OM a été sensible aux propositions de la structure qu’il dirige.

’’L’OM a peut-être une plus grande ambition sur l’Afrique mais aussi ce club a peut-être une longue histoire avec les footballeurs africains’’, a estimé M. Seck, présent dans les tribunes lors du match OM-Bordeaux (3-1) ce dimanche en Ligue 1 française.

Avant le coup d’envoi de ce match, le club français avait célébré ‘’OM Africa’’ en présence de légendes africaines dont plusieurs internationaux sénégalais, a fait savoir le président Saer Seck.

L’OM a une vision et une ambition en Afrique pour apporter un certain nombre de choses mais aussi pour en recevoir, a dit le président Seck.

Outre Idrissa Gana Gueye, sa tête de gondole, Diambars est le centre de formation qui a lancé Kara Mbodj, Saliou Ciss, Pape Alioune Ndiaye, Pape Ndiaye Souaré, Ibrahima Dramé, Ousseynou Niang, vainqueurs du tournoi de l’UFOA des moins de 20 ans, samedi dernier à Conakry (Guinée).

On peut y ajouter les internationaux Aliou Badara Baldé, Boubacar Diédhiou Diallo et Mouhamadou Diaw qui ont joué la Coupe du monde U17 au Brésil.

Lancé en 2003, Diambars est une structure qui a su mettre en avant le sport-étude mais aussi lancé des infrastructures sportives de premier ordre.

Sur les installations, il y a six terrains dont cinq en pelouse synthétique et un en gazon naturel, sept vestiaires, 15 salles multi-fonctionnelles, une piscine, une salle avec deux terrains de basket-ball standard NBA, une salle de musculation, un centre de soins kinési- thérapeutiques et 140 chambres pouvant héberger jusqu’à 560 pensionnaires.