NETTALI.COM – Plusieurs fois différée et charriant une polémique ravivée par le débat sur la succession de Macky Sall, la structuration de l’Alliance pour la République est encore renvoyée aux calendes grecques. C’est, du moins, ce que semble insinuer celui qui est pourtant directeur des structures de ce parti, le ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye.

“C’est toujours les renouvellements et la vente des cartes qui causent la chute des régimes dans nos pays. Nous ne reproduirons pas les mêmes erreurs. Peut-être qu’il y a quelque chose qu’on peut faire sans que cela ne crée des problèmes, des frustrations, des batailles… Quelque chose qui renforcera l’assise du parti les prochaines années. Oui, mais c’est le président Macky Sall qui le dira le moment venu”, a fait savoir, dans les colonnes du journal Les Echos, Mbaye Ndiaye.

Ce dernier s’exprimait lors d’une rencontre tenue, ce week-end, par le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer), à l’’occasion du 11e anniversaire du parti locomotive de Benno bokk yakaar.