NETTALI.COM – Initialement prévue en 2022, l’exploitation du bloc de Sangomar ne commencera qu’en 2023, si l’on en croit le directeur général de Petrosen.

A rebours des projections des autorités, le premier baril du Champ Sne est désormais attendu début 2023, et non 2022. Selon des sources officielles, ce report de production s’explique par le fait que Petrosen et ses contractants ont décidé d’acheter la plateforme de production, de stockage et de déchargement (Fpso) ‘‘au lieu de la prendre en location’’.

L’annonce est de la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen), via un communiqué signé de son directeur général Mamadou Faye. ‘‘Ce changement répond à un double objectif de préservation des intérêts des Sénégalais et d’optimisation des paramètres économiques du projet, dans sa globalité. En effet, l’achat va permettre à Petrosen et aux contractants d’être le propriétaire du Fpso, de réduire les charges d’exploitation et de ‘sénégaliser’, dans le moyen terme, le personnel en charge des opérations de production’’, fait savoir M.Faye.

Pour nous autres non-initiés, le Fpso est une unité de production nécessaire pour traiter les différents fluides de réservoir collectés des puits et transférés vers cette dernière via les lignes sous-marines et qui va stocker le pétrole brut stabilisé avant son exportation. Le champ Sne, qui a fêté sa 5e année ce 10 novembre, a été le plus grand gisement découvert dans le monde en 2014.

Il nous est également revenu que la compagnie australienne Woodside annonce que le président sénégalais a débaptisé ‘‘Champ Sne pour mieux refléter l’association avec le peuple sénégalais. Onze puits d’exploration et d’évaluation ont été forés avec succès. Les énoncés prévisionnels de Woodside font état d’une production de 100 mille barils/jour.

Toutefois, indique Mamadou Faye, ‘‘ ce changement de stratégie n’affectera pas la décision finale d’investissement attendue en décembre 2019, ni la durée totale d’exécution du projet qui reste conforme à celle prescrite dans la version finale du Plan de développement et d’exploitation de Sangomar (Sne)’’.