NETTALI.COM- Si certains crimes restent impunis, c’est que leurs auteurs bénéficient souvent de la protection des populations. Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qui présidait ce mercredi 20 novembre 2019, une rencontre sur la sécurité de proximité a invité les populations à la dénonciation tout en annonçant une série de mesures pour lutter contre les séries de meurtres enregistrées en banlieue.

Le premier policier a saisi l’occasion pour aborder les meurtres notés ces derniers temps dans la banlieue dakaroise. Ainsi, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a-t-il annoncé d’importantes mesures sécuritaires qui seront prises pour stopper l’insécurité qui prend des proportions inquiétantes dans certaines localités du pays.

Le ministre a souligné que les agressions ne sont pas des faits nouveaux dans la banlieue et à l’intérieur du pays. Toutefois, il rassure que l’Etat n’a pas croisé les bras sur ce phénomène. « On est en train de mettre en place un dispositif sécuritaire important pour renforcer la sécurité partout au Sénégal. Nous continuons à prendre des dispositions pour renforcer la sécurité par une présence policière et par la gendarmerie dans tous les quartiers », a indiqué Aly Ngouille Ndiaye qui regrette que certains sénégalais n’aient pas l’esprit dénonciateur.

Poursuivant, M. Ndiaye a soutenu que les crimes se passent souvent dans les maisons alors que la police ne peut pas y accéder. « Il faut que les populations collaborent. Nous allons renforcer davantage les moyens de la police et la gendarmerie au profit des sénégalais », promet-il.