NETTALI. COM – La violence conjugale a fait une nouvelle victime. Ce mercredi 13 novembre, c’est la jeune mariée Aminata Kâ qui a été tuée à Malika par son mari, M. Thiam, un ex-taulard, élargi récemment de prison.

La victime, âgée de 22 ans, s’est mariée le 4 août dernier. Elle n’avait pas encore rejoint le domicile conjugal et était donc allée passer la Takaski chez son mari, à Malika. C’est ainsi qu’après quelque temps, elle tombe enceinte. Selon des témoignages, c’est cette grossesse de trois mois environ, sera la cause de son malheur.

En fait, d’après toujours des témoignages, Aminata était partie faire une échographie et devait remettre les résultats à la sage femme chargée de la suivre. Elle n’avait donc pas pu préparer le repas à temps. Une situation qui aurait mis son mari en colère. Aussi, il s’en est suivi une empoignade au cours de laquelle, la jeune mariée perdra la vie.

En attendant l’autopsie prévue ce vendredi à 8h à Hoggy, des sources renseignent que la victime serait morte par strangulation. Des sources affirment d’ailleurs que c’est la énième violence que la défunte a subie en l’espace de quelques mois de mariage.

Après son acte, le mari, un commerçant d’une trentaine d’années, décrit comme quelqu’un de violent récemment élargi de prison pour une affaire de drogue, avait fondu dans la nature. Il a été finalement appréhendé et gardé à vue à la police de Malika. D’après nos informations, il est bien connu des fichiers de ce commissariat de police.