NETTALI.COM – En marge de l’examen de la seconde loi de finances rectificative, ce vendredi, Ousmane Sonko a encore mis à rude épreuve la parole présidentielle.

Cette fois, c’est au sujet de l’engagement solennel du chef de l’Etat relatif au processus de renégociation de la concession de l’autoroute à péage Patte d’Oie-AIBD et à la renégociation des tarifs avant fin juin 2018.

Ousmane Sonko rappelle que Eiffage n’a contribué qu’à hauteur de 16,6 % des investissements et perçoit aujourd’hui des redevances importantes.

Pour rappel, le 11 juin 2018, en conseil des ministres, le président Sall avait engagé le gouvernement à prendre toutes les mesures idoines pour la renégociation de la concession de l’Autoroute à péage Patte d’Oie-AIBD.