NETTALI.COM – Le Parti démocratique sénégalais, par la voix du patron de ses cadres, manifeste de signes d’impatience, quant à la question relative à la réhabilitation de Karim Wade. En clair, de la tribune du Jury du Dimanche, Lamine Ba demande à Macky Sall d’utiliser la formule idoine pour blanchir définitivement l’ex-ministre d’Etat.  

Désigné récemment président de la Fédération des cadres libéraux, en remplacement du Dr Cheikh Seck, Lamine Ba n’a pas tardé à monter en première ligne pour prendre la défense de son mentor. « Il est temps et c’est une opportunité qui ne peut pas être meilleure que cela pour le Président Macky Sall et son gouvernement de normaliser ce qui n’était pas normal », souligne l’invité d’iRadio, ce dimanche.
« On a demandé à l’État du Sénégal de réhabiliter Karim Wade dans ses droits. Le procès a été remis en cause. Donc, c’est au gouvernement du Sénégal de trouver voies et moyens pour remettre à Karim ce qui lui appartient », exhorte-t-il.

Sur un autre registre, ce cadre libéral, réputé fin dialecticien, s’est prononcé sur le débat sur le troisième mandat présidentiel. Sous ce rapport, il pense que « l’actuel locataire du palais doit pouvoir tirer des leçons sur le sort de son prédécesseur, Abdoulaye Wade ». « Si vraiment, il a vraiment ces ambitions. Car, la limitation des mandats présidentiels doit être un impératif », mentionne Lamine Ba.
Celui qui est d’avis que « la politique infrastructurelle » de Macky Sall est « budgétivore, se demande :  « Est-ce que la train express régional (Ter) d’un montant de mille milliards est une opportunité ou une priorité pour le Sénégal? » « Pour moi, il aurait été plus judicieux d’avoir un train qui relie Dakar-Tambacounda et Saint-Louis à un coût 10 mille fois moins que ce prix-là. Ceci, pour permettre un redéploiement économique », recommande-t-il.