NETTALI.COM – Le maire de Dakar n’a pas renoncé au combat, au lendemain de sa libération. Il a béni la jonction entre la plate-forme No Lank et une entité qui soutient son action politique.

“En retrait depuis son élargissement de prison, Khalifa Sall a refait, hier, une brève apparition au-devant de la scène politique. L’ancien maire de Dakar a donné son onction à une jonction entre la coalition Taxawu Senegal ak Khalifa Sall qu’il chapeaute et le collectif Ño Lank qui proteste contre l’augmentation du prix de l’électricité”, informe le quotidien La Tribune, dans sa livraison du jour.

“Si sa présence en dit long sur son opposition au régime en place, Khalifa Sall n’a pas fait de déclaration à l’attention des Sénégalais. Il a laissé le soin à Aliou Sané de Y en a marre et Idrissa Diallo, le maire de Dalifort, de brocarder la gouvernance de Macky Sall. Les échanges se poursuivront pour définir un plan d’action conjoint”,  précise le journal.