NETTALI.COM – En déplacement, dimanche, Tormélin, dans Fria, ville minière, le président Alpha Condé a indiqué qu’un vaste complot visait la Guinée à la veille des dernières consultations électorales. Et tout était coordonné depuis Dakar.  «Nous voyons aujourd’hui tout ce qui se passe chez ceux qui voulaient que la Guinée brûle», a lancé Alpha Condé. 

«Plusieurs personnes m’ont dit de ne pas faire cette élection. Comment est-ce que j’ai su qu’il y avait de la traîtrise derrière ? Je ne veux pas le dire car si je le dis, vous fuirez la Guinée (Rires). Mais Dieu est là. Ils ont dit que la Guinée brûlerait, mais la Guinée est en paix aujourd’hui. Ceux qui voulaient que la Guinée brûle, nous tous voyons ce qui se passe chez eux. Ce qui veut dire que Dieu ne dort pas», a déclaré le président Guinéen, qui a fermé depuis la frontière entre le Sénégal et la Guinée.

« Moi, je ne me querelle avec personne. Pas un seul jour depuis que j’ai été élu président, aucun opposant n’est venu à Conakry pour diffamer le gouvernement. Ça je ne l’accepte pas. Mais tout le monde sait, tous ceux qui nous insultent, tous ces cris de «la Guinée va brûler», tout se fait à Dakar. Tout le monde le sait, mais Dieu est là », peste le président Guinéen.

Il pense que son pays va bientôt jouer les premiers rôles. «Quand la Guinée commencera à aller de l’avant, je l’ai dit dans le journal Jeune Afrique, d’ici quelques années, seul le Nigeria sera devant nous en Afrique de l’Ouest. Cela ne plaît pas à nombreux de nos voisins car ils veulent que la Guinée reste toujours derrière mais nous irons de l’avant”, promet-il.