NETTALICOM – La police espagnole a arrêté à Motril (Grenade) deux Sénégalais âgés de 23 et 33 ans, présumés auteurs de l’introduction en Espagne de 56 immigrants clandestins d’origine sub-saharienne qui ont atteint la péninsule en bateau pneumatique. D’après l’Agence espagnole de presse (Efe), ils sont passés par la côte marocaine jusqu’à l’endroit où ils ont été secourus par la marine dans la mer d’Alboran, comme l’a signalé la Police nationale.

Les 58 personnes d’origine subsaharienne qui ont voyagé à bord de ce bateau, ont été transférées au port de Motril. Une enquête est ouverte pour identifier les autres membres du réseau.

Selon l’enquête, les deux Sénégalais se seraient relayés au cours de la traversée de la Méditerranée pour effectuer le travail d’équipage à partir des côtes marocaines près de Melilla. Les 56 immigrants subsahariens originaires du Mali, de Sierra-Leone, du Sénégal et de Guinée Conakry, seraient montés à bord du bateau pneumatique après avoir été cachés pendant plusieurs jours dans des grottes, une fois arrivés dans la région côtière du Maroc.

Auparavant, 30 000 dirhams par personne étaient versés aux membres de l’équipage. Les détenus ont été mis à la disposition de la justice.