NETTALI.COM – L’avion transportant la dépouille du président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), Ousmane Tanor Dieng, a atterri mercredi à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) vers 15h 40.

Plusieurs personnalités sont présents sur les lieu. Le président de la République malienne, Ibrahima Boubacar Keïta, accompagné d’une forte délégation du corps diplomatique malien, est arrivé à l’Aibd à bord de l’avion présidentiel de la République du Mali. Ibrahima Boubacar Keïta est venu assister à la cérémonie d’hommage national à la mémoire de Ousmane Tanor Dieng dont la dépouille est sur place.

Le chef de l’Etat Macky Sall rendra sur place un hommage au nom de la Nation à feu le Président Ousmane Tanor Dieng, avant de l’accompagner à sa dernière demeure à Nguéniène, sa terre natale, dans le département de Mbour.

Il sera inhumé mercredi, dans l’après-midi, auprès de son défunt père, dans la demeure familiale.

La levée du corps de Tanor Dieng a eu lieu mardi à Paris, en présence d’une délégation conduite par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et son homologue Serigne Mbaye Thiam (Eau et Assainissement).

Ousmane Tanor Dieng, nommé président du Haut Conseil des collectivités territoriales par Macky Sall, dirigeait cette institution de 2016 à sa mort survenue en France où, selon son entourage, il se faisait soigner depuis des mois.

Il a été conseiller du premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, ensuite directeur de cabinet d’Abdou Diouf, le successeur de ce dernier.

Ousmane Tanor Dieng a été ministre d’Etat, chargé des Affaires présidentielles d’Abdou Diouf, auquel il avait succédé à la tête du PS après la défaite de cette formation politique à l’élection présidentielle de février-mars 2000.

Candidat sans succès aux élections présidentielles de 2007 et 2012, Ousmane Tanor Dieng, un des leaders de l’Internationale socialiste, était ensuite devenu un allié de Macky Sall.

Il l’avait soutenu au second tour de la présidentielle de 2012 et a été l’un de ses plus importants alliés au scrutin présidentiel du 24 février dernier.