NETTALI. COM- Pour lutter efficacement contre le terrorisme, il faut une concentration des forces et une économie des moyens. C’est le plaidoyer lancé ce jeudi par le Haut commandant de la Gendarmerie nationale, le général Cheikh Sène.

“Face à la menace terroriste et dans une logique d’anticipation, agissons ensemble pour garder l’initiative par une concentration des forces et une économie des moyens afin de ne pas subir”, a plaidé le général Sène, lors de la cérémonie d’inauguration du Cadre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte anti-terroriste (CICO).

Le patron de la gendarmerie estime que si les défis sont énormes, rien n’est en revanche impossible. “La volonté politique du chef de l’Etat est de protéger le sanctuaire national et nos citoyens. Il nous revient donc d’apporter une réponse appropriée face à la persistance de la menace terroriste en mutualisant tous les moyens afin de prévenir, protéger les infrastructures critiques et intervenir efficacement en cas d’attaques terroristes sur l’étendue du territoire national”, a-t- martelé.

Et d’après lui, le CICO demeure l’outil indispensable pour remplir ce contrat. C’est pourquoi, il demande aux autorités de continuer d’apporter leur soutien à cet organe interministériel à vocation décisionnelle. Selon ses explications, le CICO est l’outil sur lequel s’appuie le ministre de l’Intérieur, en liaison avec les autres ministères pour assurer le pilotage politique et stratégique du dispositif anti-terroriste. “Cet outil permet une meilleure coordination face à une menace exigeant une réponse globale”, a ajouté le Haut Commandant de la gendarmerie.