NETTALI.COM – Prenant le contre-pied du juge Ibrahima Hamidou Dème qui regrette le rôle de Ousmane Sonko dans l’affaire des 94 milliards, Boubacar Camara a volé au secours du leader de Pastef. « L’affaire des 94 milliards est le plus gros scandale de l’histoire du Sénégal », juge-t-il, pointant la responsabilité de l’Etat.

Face à Maïmouna Ndour Faye, « L’invité de Mnf », ce mercredi, s’interroge :   « Comment peut-t-on trouver un dossier aussi important que l’Etat doit régler, et que devant les lenteurs, quelqu’un vienne tout racheter en ne déboursant que 2,5 milliards F Cfa pour se retrouver avec 94 milliards F Cfa en revendant à cet Etat ? « Notre pays est dépourvu de ressources. On ne doit pas dépenser tout cet argent dans cette affaire. La réaction normale est d’ouvrir une enquête pour tout éclaircir, en prenant des mesures de sauvegarde, voire engager des réformes pour prévenir de tels scandales », recommande l’ex-inspecteur général d’Etat.

Ce dernier se dit « choqué » quand il a entendu Ousmane Sonko dévoiler le scandale.  « On doit le féliciter et l’encourager. Il a joué son vrai rôle de député du peuple. Ce n’est pas une affaire de Ousmane Sonko et de Pastef, les ressources du pays appartiennent à tout le monde », exhorte celui qui avait soutenu la candidature de l’ex-inspecteur des impôts et domaines à la dernière présidentielle et qui reste un allié de Pastef en direction des locales.

Pour mémoire, Boubacar Camara, ancien directeur général des Douanes sous le magistère de Me Abdoulaye Wade, a été précédé sur le plateau de la 7 Tv par l’ancien magistrat Ibrahima Hamidou Dème . Ce dernier trouve contraire à l’éthique l’implication de Ousmane Sonko qui a dénoncé un scandale alors qu’il négociait parallèlement avec les héritiers, dans la plus grande discrétion.