NETTALI.COM  – La police a réussi à neutraliser, ce week-end, les malfaiteurs qui semaient la terreur dans la ville de Ziguinchor. D’après nos sources, il y a parmi les personnes arrêtées, six ex-militaires et un ancien élément du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc).

L’insécurité grandissante à  Ziguinchor préoccupe les forces de sécurité. Ces dernières ont dû employer les gros moyens pour sécuriser la capitale du Sud après  la série de  cambriolages  de ces derniers jours. Et les populations de Ziguinchor peuvent donc retrouver leur quiétude. La police a réussi, ce week-end, à mettre la main sur une bonne partie de ce gang de malfaiteurs. L’arrestation a eu lieu dans la nuit du samedi. D’après nos sources, six ex-militaires et un ancien combattant du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) font partie des malfaiteurs arrêtés.

Il faut signaler que les limiers du commissariat central de la capitale du Sud ont d’abord cueilli un élément de la bande à Étomé, un petit village situé à une vingtaine de kilomètres de Ziguinchor. C’est par la suite que six autres personnes ont été appréhendées ce dimanche, notamment à Lyndiane dans la commune même de Ziguinchor. Les policiers ont également saisi divers objets.

Ces arrestations devraient permettre aux populations de la capitale du Sud du pays de pousser un grand ouf de soulagement. Depuis quelque temps, des malfrats sèment la terreur dans leur ville. Le dernier cambriolage en date s’est déroulé dans une station service, il y a juste quelques jours. Trois hommes armés avaient attaqué la station. Ils ont ligoté le vigile avant de repartir avec un butin de deux millions environs. D’autres attaques avaient aussi eu lieu à Ziguinchor.