NETTALI.COM – Fait inédit pour mériter d’être signalé. Les ministres de Macky Sall ont investi hier les plateaux de télé pour défendre leur chef. Un choix imposé par la cellule de communication de la présidence de la République. Sauf que ces ministres-débateurs n’ont su que tardivement les plans de leur patron.

Que de ministres à la rescousse de Macky Sall sur les plateaux de télé le temps d’un lundi soir !  Ils ont été nombreux à investir les média pour défendre et illustrer le discours de Macky Sall. Cette curieuse démonstration de loyauté est-elle un stratagème pour sauver sa peau alors que tout Dakar ne bruit plus que de l’imminence d’un remaniement ?  Hier, les téléspectateurs des différentes chaînes de télévision de la place ont dû faire la remarque : les ministres de Macky Sall sont montés au créneau pour défendre ce dernier, après l’adresse à la nation au cours de laquelle la levée de l’’état d’urgence et du couvre-feu a été décidée. Une stratégie concoctée par les services de communication de la présidence et du gouvernement. Ainsi, Oumar Guèye, souvent avare en parole, a été désigné pour croiser le fer avec des représentants de l’opposition et de la société civile sur le plateau de Walf Tv. Pendant ce temps, Me Oumar Youm affrontait la patronne de “Aar li ñu bokk”, Fatou Blondin Diop sur la Tfm. Dtv accueillait Néné Fatoumata Tall, la ministre de la Jeunesse. Pas moins de deux ministres ont été reçus sur Sen Tv : en l’occurrence Zahra Iyane Thiam et Abdou Karim Fofona. Plus habitué des plateaux depuis le temps où il était, dans l’opposition à Me Abdoulaye Wade, porte-parole du Parti socialiste, Serigne Mbaye Thiam était invité au débat spécial de Itv. Y a-t-il un lien avec les rumeurs croissantes annonçant un remaniement du gouvernement ? On peut bien croire. Sauf que ces membres du gouvernement ont été choisis par la cellule de communication de la présidence et envoyés sur les différentes chaînes. Mieux ou pire, il a fallu pour Seydou Gueye, Abdou Latif Coulibaly et ses collaborateurs de faire avec les moyens du bord. La cause: ils n’ont appris que tardivement la décision du chef de l’Etat de s’adresser aux Sénégalais ce lundi à 20 heures. La preuve : jusqu’à 17 heures, les collaborateurs du Président Macky Sall ne savait pas qui doit faire quoi ou aller sur quelle chaîne.

Malgré tout, il y a comme un air de remaniement qui souffle sur le gouvernement. Et chaque ministre se sent obligé de prouver sa loyauté au “grand patron”. De sources dignes de foi, il n’a pas du tout été compliqué de convaincre certains ministres à accepter de débattre sur les plateaux de télé. C’était même une occasion rêvée de se rappeler aux bons souvenirs du chef de l’Etat. Et le ton avait été donné dimanche par le chef de la diplomatie sénégalaise.  La Tfm nous a servi une «Edition Spéciale» avec Amadou Ba, sans que l’on saisisse le prétexte qui pourrait imprimer un cachet particulier à cette sortie du ministre des Affaires étrangères qui n’a fait que désigner des lieux communs.

Sur plusieurs affaires qui ont défrayé la chronique depuis la réélection de Macky Sall, des membres du gouvernement avaient opté pour l’effacement médiatique, histoire de ne pas se jeter dans la fosse aux lions. Il était arrivé un temps où la presse faisait ses choux gras de la propension des ministres à fuir les plateaux. Ce lundi, la tendance a été renversée.