NETTALI.COM – Cheikh Tidiane Gadio promu vice-président à l’Assemblée nationale. De quoi susciter le courroux de certains députés membres-fondateurs de l’Alliance pour la République, dont Yaya Sow. Ce dernier perçoit le fait comme un manque de respect à l’endroit des militants de la première heure et accuse directement le président Macky Sall. La réponse du berger à la bergère ne s’est pas fait attendre. Farba Ngom et Cie ne cessent de fusiller le frondeur.

Les changements opérés mardi dans le bureau de l’Assemblée nationale, et qui concernent essentiellement le groupe parlementaire Benno Bokk Yakkar, ne rencontrent pas l’adhésion du député Yaya Sow.

En effet, dans une sortie au vitriol, ce dernier, citant parmi ses alliés frondeurs son collègue Malaw Sow, a reproché au chef de l’Etat de promouvoir de nouveaux venus (allusion à Abdoulaye Baldé et à Cheikh Tidiane Gadio, principalement), au détriment des militants de la première heure. « Depuis que Macky Sall a été réélu, il ne cesse, à travers ses nominations, de frustrer ceux qui étaient là aux heures chaudes. Nous avons failli perdre la vie dans le combat qui l’a mené au pouvoir. Aujourd’hui, nous sommes payés en monnaie de singe », a déclaré le député Yaya Sow, par ailleurs maire de Ribot-Escale.

Ce dernier s’attire les foudres de Farba Ngom et de Aliou Dembourou Sow de la région de  Kaffrine qui, à travers la presse en ligne, le taxent d’être un « ingrat », non sans le menacer de représailles, s’il ne retire pas ses propos.

La députée Amy Ndiaye Gniby, élue de Kaffrine entonne le même refrain  et charge à son tour. « Yaya Sow était au Conseil économique, social et environnemental. Aux législatives de 2017, le président Macky Sall l’a investi député alors qu’il y avait à Kaffrine des militants plus méritants », dit-elle, suggérant au président de la République de prendre ses responsabilités en sanctionnant Yaya Sow. « Nous n’allons plus permettre que Yaya Sow traite le chef de l’Etat avec irrespect. Si Yaya Sow est aujourd’hui respecté c’est grâce au président Macky Sall, qui a tout fait pour le département de Kaffrine.  », avertit-elle.

Le concerné revient à la charge et traite Farba Ngom de “dealer”.

Les jours à venir nous permettront d’en savoir plus sur l’issue de cette fronde en gestation.

Pour rappel, le bureau de l’Assemblée nationale a été renouvelé ce mardi à l’occasion de la session ordinaire et les changements ont touché essentiellement le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar.

Deux présidents  ont été portés à la tête des commissions nouvellement créées. Ainsi, les députés Abdou Mbow et Awa Gueye, respectivement deuxième vice-président et 3ème vice présidente depuis 2013, ont perdu leurs postes. Cheikh Tidiane Gadio, qui a soutenu la candidature de Macky à la dernière élection, est devenu vice-président, tandis que Abdoulaye Baldé, de Ziguinchor, un autre allié de Macky Sall, est élu  président de la commission énergie.